pacific promotion tahiti Werner Bringold Werner Bringold



Boutique

Photothèque

Fonds d'écran

Tahiti Solaire

Vidéos

Le mythe Océanien

Fables de La Fontaine

Robert Wan

La perle de Tahiti

Auteurs

     Adolphe Sylvain
     Teva Sylvain
     Vaea Sylvain
     Daniel Pardon
     Henri Pouliquen
     Philippe Bacchet
     Werner Bringold

BOBCAT

Qui sommes-nous ?

Nous contacter

Liens

Accueil
Werner Bringold photographie tout

Werner BRINGOLD
Photographe freelance
Né le 27 août 1942 à Bâle, Suisse
Tel/fax : (689) 45 11 37
Papeete, Tahiti
Polynésie Française

Werner Bringold a une double nationalité, à la fois Français et Suisse (il a été naturalisé français à Nouméa, Nouvelle-Calédonie en 1972)
S'il a obtenu son Baccalauréat à Bâle, en Suisse (1961), il poursuivra ses études sous d¹autres latitudes puisqu¹il obtiendra le brevet de capitaine au grand cabotage (coastal master ticket) en Australie, en 1969
Son parcours professionnel l'a fait travaillé dans un lieu stratégique, puisqu'il a effectué un stage en photographie sous-marine à Mururoa.
En 1972, il a épousé Savelina Hoatau, une jeune femme wallisienne dont il a eu trois filles, toutes majeures aujourd'hui.

Son curriculum vitae est d'une rare variété et mérite d'être cité chronologiquement pour mieux comprendre l'homme qui est souvent caché par ses appareils photographiques :

1962-1968 : Marin dans la marine marchande sous pavillons divers.

1968 : Marin spécialisé sur beachcraft landing barges, cabotage entre Darwin, le golfe de Carpenteria et la Papouasie (PNG) et plongeur pour la société Dillinghams.

1970 : Technicien polyvalent des travaux maritimes pour Citra Spie Battignolles à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie et Comex Singapour (capitaine de remorqueur, chef de barges, plongeur, etc.)

1973-1977 : Second capitaine " prêté " par la Citra à la Sofrana (second capitaine sur plusieurs navires de la compagnie Sofrana : " capitaine Tasman ", "Île de lumière ", "capitaine Wallis ")

1979 : Second capitaine du navire "Île de lumière " lors de l'expédition de " Médecins sans frontières ", avec Bernard Kouchner, sur le Mekong pendant 10 mois (Viêt-Nam et Cambodge)

1980 : Convoyage du Moorea Ferry " Tosa " du Japon à Tahiti

1980-1989 : Chef de barge, capitaine de pilotine et plongeur pour le CEA-CEP à Mururoa et Fangataufa.Gérant du labo photo amateur de Mururoa

1989-1990 : Photographe pigiste intermittent pour le quotidien "Les Nouvelles de Tahiti " entre les campagnes de Mururoa

1991 - aujourd'hui : Pigiste à plein temps aux " Nouvelles de Tahiti "
Egalement photographe occasionnel pour " Basler Zeitung ", l'hebdomadaire " Vahine Magazine " et d'autres publications de Tahiti.
(en 1994 , il a participé à la création d'un roman photo avec Teva Sylvain pour le compte de la société Pacific Promotion Tahiti SA).

2000 a été une année symbolique pour lui, car s'il est membre du World Wildlife Found depuis 1962, il est devenu " Prix Nobel de la Paix " avec l'association Médecins sans Frontières.

Parlant anglais et allemand couramment, Werner Bringold a une connaissance intime de l'Océanie et une parfaite compréhension des mentalités océaniennes. Spécialiste des sujets militaires, marins et culturels, il adore les voyages, et, professionnellement, travaille avec Nikon F3 depuis 25 ans.
Rapide, enthousiaste et volontaire, Werner est un passionné de photo depuis son plus jeune âge et d'ethnologie océanienne.
Il a participé aux festivals des arts aux Samoa en 1996 et en Nouvelle-Calédonie en 2000 (en 1995, il participe à une exposition collective photographique à l'Opatti et en 1996, il expose ses propres clichés à la mairie de Papeete pour le festival des arts aux Samoa).
Il a, en outre, réalisé deux reportages photos sur San Francisco et Melbourne

Werner Bringold a des références, des grands hommes de ce temps qui guident son mode de vie et de pensée : il aime citer l'écrivain Ernest HEMINGWAY, le docteur Albert SCHWEITZER, le docteur Bernard KOUCHNER, le pionnier de la perle noire et l'aviateur écrivain Jean-Claude BROUILLET et les photographes Adolf SYLVAIN, Henri CARTIER BRESSON et René BURRI
Il les a d'ailleurs tous pris en photo, tant il est vrai que Werner ne cesse de croquer tout ce -et tous ceux- qui passent à portée d'objectif.